Swipe to the left

Running Conseil l'a testé pour vous : New Balance Fresh Foam Hierro v5

Running Conseil l'a testé pour vous :  New Balance Fresh Foam Hierro v5
Par Running Conseil 21 juillet 2020 977 Vues Aucun commentaires

Test New Balance Fresh Foam Hierro v5 Homme :

Carte d'identité Testeur :

  • Prénom : Jean-Michel
  • Pseudo site : Jean Mi Mi
  • Magasin : Running Conseil Saint-Pierre
  • Âge : 34 ans
  • Poids : 78 kg
  • Taille : 1m84
  • Nombre de séances : 6
  • Distance de prédilection : 60km

Performances :

  • 5 km : 16’49"
  • 10 km : 34’10”
  • Semi : 1h17’49”
  • Marathon : 2h56’23”

Mes 3 modèles de chaussures "références" :

  • 1 : Hoka Speedgoat 4
  • 2 : Brooks Cascadia 14
  • 3 : New Balance Hierro V3

Conditions du test

Ce test s’est déroulé dans le cadre de ma préparation pour l’Ultra Race 119kms d’Annecy (annulée)

Compte rendu des séances test

Séance de test :

footing en endurance fondamentale
  • Durée : 60min
  • Distance : 10 km
  • Type de sols : sentier roulant
  • Conditions météo : soleil
  • Contenu de la séance : Footing de 60’
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

A première vue, la chaussure est jolie. Les couleurs sont assez sobres. Ce qui frappe c’est la semelle imposante, mais on a l’habitude avec la série Hierro et l’excroissance arrière est un peu bizarre…

Lorsque j’ai mis le pied dedans, j’ai tout de suite eu la sensation de confort, de protection du pied. Et surtout le chausson est large, et moi j’ai besoin d’avoir de la place dans la chaussure car mon pied n’est pas très fin…

Sur les premiers mètres la chaussure semble moins souple que les 2 dernières versions, en revanche le pied est mieux maintenu. Pour ce qui est de l’amorti, on est sur du haut niveau. Le Fresh Froam X concurrence largement la Speedgoat 4 de Hoka.

Note Globale :


Séance 2 :

Sortie longue sur route ou en nature
  • Durée : 8h30
  • Distance : 52 km
  • Type de sols : Très technique, Roche volcanique et Boue
  • Conditions météo : Soleil et pluie
  • Contenu de la séance : 13kms roulant / 13kms de montée / 13kms de descente / 13kms roulant
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

Ce 2eme test confirme les premières sensations ressenties lors du footing test.

Sur ce type de sortie longue proche des allures de course, la chaussure fait le taf : pas d’ampoule, pas de sensation d’échauffement sous le pied, aucune gêne. Comme si on pouvait oublier la chaussure.

Sur les descentes techniques, la semelle Vibram est juste incroyable. C’est sur ce type de surface que je m’aperçois que l’excroissance arrière de la semelle n’est pas qu’une question de design. Elle sert à éviter que le sol ne se dérobe sous le talon, un genre de système de frein comme utilisé sur les Rollers. Pour ce qui est de l’amorti, c’est un pur bonheur. Moi qui n’aime pas sentir chaque pierre sur laquelle je suis en train de marcher, et bien je suis servi.

Sur l’ancienne version je trouvais que la chaussure ne maintenait pas assez la cheville même avec le fameux système de « chaussette » intégrée. Celui-ci n’a pas été reconduit sur le nouveau modèle et malgré tout la chaussure présente un meilleur maintien.

Note Globale :


Séance 3 :

travail de fractionné à allure modérée (85%FCM, allure semi, marathon ou trail, longues montées)
  • Durée : 1h10
  • Distance : 13 km
  • Type de sols : Accidenté
  • Conditions météo : Soleil
  • Contenu de la séance : Footing de 30’ + 3 fois 8mn à 85-90%FCM récup 3’ + 10’ cool
  • Confort :
  • Dynamisme :
  • Stabilité :

Impressions générales : 3 x 10’ seuil en côtes

Sur ce type d’entrainement, on a surtout besoin de légèreté, d’accroche, de dynamisme et de stabilité dans les récupérations en descente.

Pour ce qui est de l’accroche et du maintien, le ressenti est très bon, identique aux séances précédentes. En revanche le poids est LE maillon faible de la chaussure qui perd du coup en dynamisme. En effet ses 340g en taille 42 et sa grosse semelle en drop de 8mm n’aident pas à aller vite sur ce style de séance…

Note Globale :


Séance 4 :

travail de fractionné à allure rapide (AS10, VMA, fartlek, cotes courtes, travail en descente)
  • Durée : 1h10
  • Distance : 13 km
  • Type de sols : côte technique
  • Conditions météo : bonne
  • Contenu de la séance : Footing de 20’ + 10 x 400m à 95%VMA
  • Confort :
  • Dynamisme
  • Stabilité :

Impressions générales :

Confirmation des sensations aperçues lors de la séance précédente à allure modérée. D’autant plus sur un temps de travail plus court et des vitesses encore plus élevées.
Cependant l’amorti est au top pour travailler les descentes à allure course Ultra.

Note Globale :


Bilan - Synthèse :

  • Nombre de séance : 5
  • Kilomètre total : 100 km

Impressions générales :

Pour finir ce test, je dirai que la chaussure New Balance Hierro V5 est faite pour les longues distances, à partir de 50kms et pouvant aller jusqu’à l’Ultra Trail. Les terrains techniques ne lui font pas peur et elle sera à l’aise sur tous types de revêtements. Les coureurs cherchant un bon amorti avec un chausson large et une chaussure rassurante pourront se laisser tenter les yeux fermés, même pour un simple footing nature ou une séance de seuil long.

Les coureurs qui cherchent une chaussure type minimaliste proche du sol et très flexible devront passer leur chemin sauf si les cailloux commencent leur chatouiller les tètes des métatarses, car la Hierro se rapproche plus de la Hoka Speedgoat 4 que de la Salomon Slab Sense 8

Note Globale :